Un journaliste togolais récompensé en Afrique du Sud

10/09/2008
Un journaliste togolais récompensé en Afrique du Sud

Le journaliste togolais Noël Kokou Tadegnon a reçu le 9 septembre à Grahamstown en Afrique du sud, le trophée « Highway Africa Digital journalism Award 2008 » dans la catégorie "corporate". Ce prix lui a été décerné pour la qualité et la richesse du site MediaTogo qu'il anime depuis huit ans. Noël a dédié le prix à son pays, le Togo "et à tous ceux qui se battent pour le développement des nouvelles technologies et la liberté de presse dans le monde".

« Je n'oublie pas également de dédier ce prix à mon confrère nigérien Moussa Kaka emprisonné depuis bientôt un an » a déclaré Kokou Tadegnon qui a expliqué avoir crée son site pour donner plus de visibilité a la presse togolaise.Noël Kokou Tadegnon ambitionne de promouvoir davantage les technologies de l'information (Tic) dans son pays. « Je compte mettre en ligne sur mediatogo.info des modules de formation sur les nouvelles technologies afin d'aider les journalistes togolais à saisir les immenses opportunités qu'offrent les Tic », a-t-il confié.

La conférence Highway Africa est l'événement qui rassemble le plus grand nombre de journalistes africains.

Elle se tient depuis douze ans et a réuni cette année plus de 700 journalistes d'Afrique et du monde entier autour du thème : « Journalisme citoyen, journalisme pour les citoyens ».

Etonam AKAKPO-AHIANYO

Visiter le site MediaTogo

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.

Elevage : coup de pouce de l'Etat

Développement

300 éleveurs opérant à échelle familiale viennent de recevoir une aide de l’Etat.

Pour le moment, tout est calme

Environnement

Quand les éléments s’en mêlent, l’homme est démuni.