A chacun son job

21/11/2018
A chacun son job

Faire la différence entre la doctrine, l’idéologie, la foi et la politique

Les évêques du Togo ont appelé à des réformes constitutionnelles et institutionnelles avant les élections législatives prévues le 20 décembre, en accord avec la feuille de route de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao).

'Il est évident que la tenue des élections sans les réformes qui s'imposent, ne résoudra pas le problème togolais. Elle ne fera qu'exacerber les tensions et les violences', indique un communiqué de la conférence des évêques du Togo.

Plus étonnant, le texte dénonce une ‘préparation unilatérale des élections, en violation flagrante de certaines dispositions contenues dans la feuille de route des médiateurs de la Cédéao’.

Des critiques que s'est bien gardée de formuler l'organisation ouest-africaine.

Ce n’est pas la première fois que la Conférence des évêques s’exprime sur les questions politiques s’engageant parfois sur des thèmes qui ne relèvent pas de son domaine de compétence.

La modernité a changé le paradigme. Il faut séparer le religieux du politique au nom de la sécularisation de la religion.

Les religions sont des ordonnateurs sociaux en faisant des différences entre la doctrine, l’idéologie, la foi et la politique.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Un but suffit pour se qualifier'

Sport

Le sélectionner des Eperviers, Claude Le Roy, a un historique qui joue en sa faveur. Un bon présage pour les Eperviers ?

Lomé, hub de la Francophonie en Afrique de l'Ouest

Coopération

Le Togo et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont signé jeudi à Lomé le renouvellement de l’accord de siège du bureau régional à Lomé (BRAO).

L'approche contractuelle donne de bons résultats

Santé

Le gouvernement s’est engagé récemment dans une politique de modernisation du système de santé, largement déficient.

La maîtrise de l’eau comme vecteur de développement

Développement

En Afrique de l’Ouest comme ailleurs, un élément essentiel de toute démarche sérieuse de développement durable se trouve dans la maîtrise humaine des ressources en eau.