Bonne arrivée !

15/02/2008
Bonne arrivée !

258 nouveaux réfugiés togolais ayant fui au Ghana sont volontairement rentrés jeudi par la frontière ouest du Togo. Il s'agit de 43 hommes, 73 femmes et 142 enfants. C'est le douzième convoi de rapatriés qui porte leur nombre à environ 6000. Au total, il reste encore 8.200 Togolais hors des frontières ; 5000 au Ghana et 3.200 au Bénin. Le retour de ceux qui avaient fui au moment des troubles politiques de 2005 s'effectue grâce à l'action conjuguée des gouvernements togolais, béninois et ghanéens et en étroite collaboration avec le Haut commissariat aux droits de l'homme de l'Onu.

Pour Ibrahim Traoré, le représentant résident du HCR au Togo, les réfugiés ont raison de rentrer : « Vous avez fait un bon choix de revenir au pays car les conditions sont désormais réunies », a-t-il déclaré aux réfugiés franchissant le poste frontière d'Aflao (situé à Lomé).Des réfugiés pris en charge immédiatement par le Haut commissariat aux rapatriés et à l'action humanitaire du Togo (HCRA). Prise de photos, établissement de la carte de réfugié et distribution des kits de vivres selon la taille des familles.

Après leur installation, les femmes célibataires avec enfants bénéficient de micro-crédits pour reprendre leurs activités génératrices de revenus. Le HCRA encourage en même temps la constitution de groupements ou de coopératives avec les non déplacés.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.