Céni : les diplomates informés

10/10/2009
Céni : les diplomates informés

Le gouvernement a rencontré vendredi après-midi à Lomé les ambassadeurs accrédités au Togo pour leur faire le point des discussions devant conduire à l'élection d'un nouveau président à la tête de la Commission Nationale Electorale Indépendante (Céni). « Nous avons jugé bon d'informer, comme d'habitude, le corps diplomatique sur les derniers développements et surtout sur les conclusions des dernières discussions de Ouaga », a déclaré Pascal Bodjona qui avait à ses côtés ses collègues Koffi Esaw (Affaires étrangères) et Gilbert Bawara (Coopération).

« Les explications du gouvernement nous donnent à croire que les membres de la Céni vont dissiper les malentendus et désigner un président consensuel à partir de lundi », a indiqué l'ambassadeur d'Allemagne, Alexander Beckmann, ajoutant: « Je reste optimiste en tout cas».Les travaux reprendront lundi à la Céni sous la direction du bureau d'âge.

Ainsi en ont décidé les trois partis RPT, UFC et CAR à l'issue de trois jours de discussions infructueuses sur l'élection d'un nouveau président à la tête de l'institution.

Rappelons que la récente élection d'Henri Kolani avait provoqué le mécontentement du CAR et de l'UFC. Le contentieux avait été soumis au facilitateur Blaise Compaoré, le week-end dernier à Ouagadougou.

Les élections présidentielles sont prévues au Togo entre février et mars 2010.

En photo : Gilbert Bawara, ministre de la Coopération

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une plate forme virtuelle pour le réseautage des femmes

Cédéao

Après le Sénégal, le Mali, le Burkina et la Côte d’Ivoire, la Cédéao a lancé vendredi à Lomé le projet ‘50 millions de femmes ont la parole’.

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.

Renforcer la résilience des populations du littoral

Environnement

Le Fonds de l'environnement mondial (FEM) va investir 614 millions de Fcfa dans les deux prochaines années.

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.