'Conditions optimales de transparence'

23/02/2020
'Conditions optimales de transparence'

Pas de critiques particulières à formuler

L’élection présidentielle s’est déroulée dans des conditions optimales de transparence’, ont assuré dimanche les 17 observateurs de la CEN-SAD (Communauté des États Sàhélo-saheliens).

‘De l’ouverture des bureaux, jusqu’au dépouillement, les représentants des candidats présents nous ont dit qu'ils n’ont pas de revendications à formuler sur le déroulement des opérations et la rédaction des procès-verbaux’, a indiqué Bâ Diye, cheffe de la mission.

Dans ces conditions, les candidats devront accepter les résultats de la Commission électorale, a-t-elle ajouté tout en relevant quelques incidents ‘mineurs’ comme des isoloirs mal placés ou l’absence de représentants de certains candidats dans des bureaux de vote.

Les observateurs de la CEN-SAD

Mais rien qui soit de nature à entacher les résultats et la crédibilité du scrutin.

Les observateurs de la CEN-SAD ont assuré une présence dans différentes régions (Lomé-Kpalimé, frontières avec le Ghana et le Bénin, notamment).

Près de 300 observateurs étrangers ont suivi le déroulement de l’élection. Leur rapport sont attendus en début de semaine.

Informations complémentaires

CEN SAD COMMUNIQUE OBSERVATEURS.pdf 75,32 kB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'AFD et Proparco en mode riposte

Développement

La pandémie de covid 19 impacte l’Afrique, engendrant des crises sanitaire, sociale et économique inédites. 

Zoom sur le Togo

Tech & Web

Connaître l’histoire du Togo, s’informer en temps réel, trouver des offres d’emploi et des infos pratiques.

Les éléments se déchaînent

Environnement

Le Préfet maritime, Néyo Takougnadi, a mis en garde la population contre les risques engendrées par une mer violente dans les 3 mois à venir.

Une justice pour tous est un gage de bonne santé démocratique

Justice

Le Programme d’appui au secteur de la justice (PASJ) arrive à son terme cette année.