« Coopération exemplaire entre l'UEMOA et le Togo »

03/02/2009
« Coopération exemplaire entre l'UEMOA et le Togo »

Le président du Comité interparlementaire de l'UEMOA, Mélégué Traoré, en séjour à Lomé pour les travaux de la 5e session extraordinaire du CIP/UEMOA, a rendu lundi hommage aux autorités togolaises et au peuple togolais ". « Depuis 1968 où j'ai effectué mon premier voyage au Togo, j'ai appris à apprécier le formidable et inépuisable potentiel d'accueil dont ce pays dispose", a déclaré M. Traoré devant un parterre de ministres et d'officiels  présents à la cérémonie d'ouverture.

Il a salué l'appui déterminant du Parlement togolais dans la préparation et l'organisation des assises de Lomé. "Nous saluons le président Faure Gnassingbé pour son engagement en faveur de la consolidation de l'aile parlementaire de l'UEMOA" a ajouté M. Traoré.

Il a rappelé la parfaite et cordiale relation qui existe entre le CIP/UEMOA et Togo.

"Ce fut le président Gnassingbé Eyadema qui procéda à l'installation du CIP en sa qualité de président en exercice. Son discours du 27 mars 1998 à Bamako reste jusqu'à ce jour, un des plaidoyers les plus déterminés pour le comité" a rappelé le président du CIP.

Le CIP comprend 40 parlementaires (5 par pays membre).

L'Union économique et monétaire ouest-africaine est composée des pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Bon début de parcours pour Dodji Fanny

Sport

Le Togolais Dodji Fanny participe à la compétition de ITTF-Africa Top 16 Cup qui se déroule en Tunisie.

De l'épidémie à la pandémie ?

Santé

L’épidémie continue de décliner en Chine, selon l’OMS, mais le risque d’une extension sur le reste de la planète s’accroît.

Les réseaux sociaux remplacent le bon vieux bristol

Tech & Web

Ministres et responsables politiques de la majorité présidentielle y vont de leur message sur Twitter ou Facebook.

Salam Salem

Coopération

Depuis des décennies, le Maroc contribue à la formation des cadres africains.