Création de 'communautés locales de paix'

08/10/2019
Création de 'communautés locales de paix'

L'avenir passe par la réconciliation

34.000 Togolais doivent être indemnisés à l’issue d’un processus ‘Vérité, justice et réconciliation’.

Des réparations pour des violences politiques subies entre 1958 et 2005.

A jour, 7660 personnes ont reçu des dédommagements pour les seules violences post-électorales de 2005. 

Les indemnisations se poursuivent assurées par le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l'Unité nationale (HCRRUN).

Il va pouvoir compter sur l’appui du PNUD pour la création de ‘communautés locales de paix’.

‘Le PNUD est heureux d'apporter son appui technique et financier à la présente initiative. Nous le savons tous, tout processus de réconciliation est dynamique' a déclaré mardi Aloui Dia, le représentant de l’agence des Nations Unies.

Ces comités ont pour objectif d'accompagner le HCRRUN dans sa mission de réparation des victimes et plus globalement la mise en œuvre des recommandations de la Commission vérité, justice et réconciliation.

Ils sont composés d'acteurs de la société civile, de chefs traditionnels, de représentants de partis politiques et seront sollicités pour l’identification des victimes et contribueront à sensibiliser la population sur les notions de paix.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Asky transporteur officiel du PAM

Coopération

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a installé au Ghana son centre de réponse africain au covid-19.

Grand Lomé : la pré-collecte est à la charge des communes

Environnement

Le District autonome du grand Lomé (DAGL) a lancé l’offensive contre les dépotoirs sauvages.

Un drame qui ne restera pas impuni

Faits divers

Un fonctionnaire de police a ouvert le feu jeudi sur un laveur de voitures qui a été mortellement atteint.

La clé sous la porte

Tourisme

A Lomé, l’industrie hôtelière est sinistrée. Certains établissement songent à mettre la clé sous la porte.