Dotations : les engagements seront tenus

17/02/2020
Dotations : les engagements seront tenus

Payadowa Boukpessi

Tous les partis qui présentent un candidat à la présidentielle espèrent pouvoir toucher au plus vite l’aide promise par l’Etat. Un mont de près de 300 millions.

Ils sont tous logés à la même enseigne, y compris UNIR (majorité présidentielle) qui attend comme les autres le chèque.

‘Nous espérons que ça se fasse avant la fin de la campagne. Nous avons des dépenses à assurer avec cet argent là et naturellement nous demandons au gouvernement de faire le maximum pour que nous puissions également rentrer dans nos fonds’, a déclaré Christian Trimua, l’un des responsables du parti.

Pour François Kompatibe, conseiller du président de l'Alliance démocratique pour développement (ADDI), ce retard constitue une entrave à la campagne. La formation a du revoir à la baisse son programme de meetings.

‘Chaque candidat aujourd'hui fait avec les moyens de bord. On n'a pas cété en mesure d’organiser des réunions dans certaines villes. Mais, Il y a des gens généreux et nous parvenons à nous débrouiller’, explique de son côté Tchassona Traoré candidat du MCD.

Komi Wolou, le candidat du PSR, regrette ce contre-temps, mais se garde bien d’accuser le gouvernement de toute manoeuvre. 

Un retard que le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi, met sur le dos de l’administration et de la lourdeur des procédures.

‘L’Etat honorera ses engagements’, assure le ministre.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aklesso Atcholi élu à la vice-présidence du Parlement de la Cédéao

Cédéao

Aklesso Atcholé, président du groupe parlementaire UNIR, a été élu 3e vice-président du Parlement de la Cédéao.

Essais cliniques

Santé

Une équipe de médecins togolais planchent sur plusieurs essais cliniques destinés à soigner des cas graves de covid-19.

Le corps médical à son tour touché par le covid

Santé

Trois médecins et un infirmer ont été testés positifs au coronavirus.

Un Doctolib à la togolaise

Santé

Il faut éviter l’affluence dans les hôpitaux et les cliniques afin de stopper la propagation du coronavirus.