Grandes manoeuvres

24/09/2007
Grandes manoeuvres

Environ 3.500 observateurs nationaux et internationaux vont superviser les élections législatives du 14 octobre au Togo, a-t-on appris lundi de source officielle. Ces observateurs, notamment de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), de l'Union africaine (UA) et l'Union européenne (UE) seront déployés dans tout le pays, a indiqué à la télévision nationale un responsable de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

"La plupart de ces observateurs sont attendus dans les jours à venir, mais certains sont déjà à Lomé, tels que ceux de l'UE" arrivés début septembre, a souligné Mme Kissem Tchangaï-Walla, dont la structure est chargée d'organiser ces législatives.Les observateurs de l'UE resteront jusqu'en novembre afin de suivre le processus électoral dans son ensemble.

La Céni est tenue d'organiser des législatives "libres" et "transparentes", principale condition posée par l'UE pour normaliser ses relations avec le Togo, rompues depuis 1993 pour "déficit démocratique".

La campagne électorale se déroulera du 29 septembre au 12 octobre.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mobilité professionnelle : ce n'est pas encore gagné

Cédéao

En théorie, les pays membres de la Cédéao facilitent la libre circulation et la mobilité professionnelle. En théorie seulement. De nombreux obstacles demeurent.

Les Togolais du Ghana sont les plus importants pourvoyeurs

Diaspora

Le ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey, a publié lundi les chiffres des sommes envoyés en 2017* par la Diaspora au Togo.

Les crues ont fait trois victimes

Faits divers

Trois noyades ont été signalées dans un affluent du fleuve Yoto. Le drame s’est déroulé samedi dans le village de Kpédjini (préfecture de Haho).

Au-delà des Evala

Sport

Les luttes Evala viennent de s’achever dans le nord du Togo. Un rendez-vous sportif et culturel toujours très populaire.