'Il ne peut y avoir de voix discordantes'

28/03/2021
'Il ne peut y avoir de voix discordantes'

Christian Trimua

Des hommes politiques se servent de la pandémie pour se faire de la pub. En racontant n'importe quoi.

‘Nous devons combattre certains leaders d’opinions qui malheureusement utilisent leur influence pour diffuser des fausses nouvelles sur la stratégie de riposte, la maladie et le vaccin’, a déclaré dimanche Christian Trimua, le ministre des Droits de l’homme et porte-parole du gouvernement, au micro de la radio Pyramide.

Certains politiciens ont récemment fait des commentaires déplacés assurant que l’épidémie n’existait pas ou que la vaccination était inutile.

Le gouvernement peut être critiquée sur ses actions, mais face à l’épidémie, il ne peut y avoir de voix discordantes, a prévenu M. Trimua.

Nier l’existence de la pandémie constitue une mise en danger de la population, a martelé le ministre.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aide de l'UNFPA

Sport

L'athlète togolaise d’aviron, Akossiwa Claire Ayivon (25 ans), promet de faire des étincelles à l’occasion des Jeux olympiques de Tokyo en juillet 2021.

Diop à la tête de la Commission

Uemoa

Abdoulaye Diop (Sénégal) a été nommé président de la Commission de l’UEMOA.

11 buts marqués mercredi

Sport

La 4e journée du championnat de première division s’est déroulée mercredi.

Valoriser les compétences des Diasporas

Diaspora

Expertise France va lancer au Togo un projet pilote baptisé ‘Talents en commun’.