La reconfiguration politique joue en faveur des réformes

08/02/2019
La reconfiguration politique joue en faveur des réformes

Christoph Sander

Le défi majeur de la nouvelle Assemblée nationale est de procéder rapidement à l’adoption des réformes constitutionnelles et institutionnelles. Un point de vue exprimé par Christoph Sander, l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, lors d’une rencontre vendredi avec la présidente du Parlement, Chantal Yawa Tségan.

Les réformes évoquées par le diplomate concernent la limitation du mandat présidentiel et l’introduction du mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

La précédente Assemblée n’avait pas été en mesure d’obtenir la majorité requise, faute d’avoir le soutien de l’opposition.

Le renconfiguration issue des législatives du 20 décembre 2018 ouvre de nouveaux horizons.

Les députés appartenant à l’opposition et ceux issus des listes indépendantes semblent plus favorables à ces réformes.

La limitation du mandat présidentiel (deux de 5 ans) entrera en vigueur à partir de 2020, année de l’élection présidentielle.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sur un pied d'égalité avec les pays de l'OCDE

Développement

Mario Pezzini, le directeur du centre de développement de l’OCDE, a été reçu dimanche par Faure Gnassingbé.

Les artilleurs en formation

Coopération

Des instructeurs français en provenance du Sénégal viennent de recycler des officiers et sous-officiers artilleurs des Forces armées togolaises.

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.

Do-Pharma injecte du dynamisme à l’économie

Santé

Implantée au Togo, une usine de production de solutés injectables vend désormais à l'ensemble des pays de la région.