Les ambitions de Cornélius Aïdam

26/05/2008
Les ambitions de Cornélius Aïdam

Assainir la profession de journaliste. Telle est l'ambition du ministre de la Communication, Cornélius Aïdam, qui a présenté vendredi dernier en Conseil des ministres le principe de l'introduction d'une carte de presse au Togo.

L'objectif est aussi d'organiser la profession en accordant le sésame aux seuls vrais professionnels. Avec l'apparition de la presse privée il y a une quinzaine d'années, on a assisté à l'apparition de journalistes éphémères.La nouvelle cartede presse ne sera accordée qu'à ceux exerçant vraiment le métier de journaliste. Elle leur permettra d'accéder aux manifestations officielles, d'être accrédités auprès des ministères et de collecter leurs sources auprès d'interlocuteurs fiables.

Pendant ce même Conseil, Cornélius Aïdam est revenu sur la nécessaire réforme du secteur audiovisuel et de la presse. Il propose la transformation de la télévision togolaise (TVT) en Office et une meilleure présentation du quotidien Togo Presse ; sur la forme et sur le fond.

Le ministre souligne que la TVT « va se retrouver de plus en plus dans un cadre concurrentiel très rude, alors qu'elle est actuellement confrontée à d'énormes besoins en matériel, en formation et en transfert de technologie. La TVT pourra, avec une certaine autonomie de gestion, avoir une plus grande marge de manŒuvre en matière de production, de créativité et de politique commerciale ».

La concurrence est déjà là. Petites chaînes privées locales et bouquets satellite ont fait chuter l'audience du diffuseur public ces dernières années.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les juges connaissent leur métier

Justice

Le justice est indépendante. Elle ne reçoit des ordres de personne.

A Lomé, encore trop d'antivax

Santé

De nombreux togolais sont réticents à l’idée de se faire vacciner contre le Coronavirus. 

Israël est de retour

Union Africaine

Israël est redevenu un pays observateur à l'Union africaine.

Ca débute mal à Tokyo

Sport

Deux joueurs de l'équipe sud-africaine de football ainsi qu'un membre de l'encadrement, installés dans le Village olympique des JO de Tokyo, ont été testés positifs.