Les autorités françaises répondent aux rumeurs

13/12/2018
Les autorités françaises répondent aux rumeurs

Pas de mission d'observation, indique-t-on à Paris

Journaux, sites internet et réseaux sociaux affirment depuis plusieurs jours que la France enverra une mission d’observation à Lomé à l’occasion des élections législatives du 20 décembre.

L’ambassade de France au Togo a réfuté jeudi ces informations.

La représentation diplomatique précise que ‘le gouvernement français n’organise aucune mission d’observation des élections législatives au Togo et n’a pas d’avantage donné son aval à une quelconque mission de cette nature’.

Les choses sont claires et devraient permettre de faire cesser la diffusion de ces fausses informations.

Les autorités françaises n’envoient jamais de délégations d’observateurs. Dans le cas de certains scrutins jugés sensibles, elle peut s’associer à des missions à l’initiative de l’Union européenne. Ce n’est pas le cas s’agissant du Togo.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’aide à la culture évolue

Culture

Cette année, le gouvernement a accordé 600 millions de Fcfa pour aider les artistes (musiciens, chanteurs, scupteurs …).

Absence de culture syndicale

Social

Nadou Lawson, la coordonnatrice de la centrale syndicale Synergie des travailleurs du Togo (STT), a voulu mettre les points sur les i.

Opération mains propres au Togo

Santé

80% des microbes se transmettent par les mains. Les laver le plus souvent possible avec du savon constitue une bonne protection.

Accentuer la lutte contre les faux médicaments

Santé

Un sommet sur la lutte contre le trafic de faux médicaments aura lieu les 6 et 7 décembre à Lomé.