Les communes appelées à se serrer la ceinture

08/04/2020
Les communes appelées à se serrer la ceinture

Pas de dépenses inutiles en cette période délicate

Le Togo s’est doté d’une ambitieuse politique de décentralisation. Les élections municipales ont constitué l’aboutissement de ce processus.

Reste à mettre en oeuvre les politiques budgétaires.

Ca semble mal engagé sur ce point précis. En effet, 117 communes ont vu leur projet de budget rejeté par l’Etat.

Au moins pour deux raisons, a expliqué mercredi le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi.

D’abord, les projet manquent de réalisme; ensuite - et ce n’est pas la faute des communes - la crise sanitaire actuelle oblige le gouvernement à revoir les priorités pour donner la faveur à la santé et à l’accompagnement de la population impacté.

Pour le moment, les mairies sont invitées à assurer les dépenses obligatoires courantes (loyers, paiement des salaires, cotisations sociales …), sans engager de lourds investissements.

‘Pour le reste, elles devront attendre les recettes effectives avant de procéder a lue nouvelles dépenses’, indique le ministre.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le SET a-t-il quelque chose à se reprocher ?

Social

Le nouveau syndicat d’enseignants, SET, semble être dans la tourmente.

Réduire la fracture numérique

Diaspora

La prochaine rencontre du Club diplomatique de Lomé (CDL) aura lieu le 19 janvier.

Reprise des championnats

Sport

Les championnats de D1 et et D2 reprendront le le 20 mars prochain.

Il reste dans nos coeurs

Culture

L'institut français du Togo (IFT) rendra hommage à l’artiste Jimi Hope, décédé en 2019 le 29 janvier prochain.