Lourdes charges contre Kpatcha Gnassingbé

16/04/2009
Lourdes charges contre Kpatcha Gnassingbé

Le député Kpatcha Gnassingbé, arrêté mercredi matin devant l'ambassade américaine, a été inculpé dans la soirée de "complot" et de "tentative d'attentat contre la sûreté de l'Etat".

Dans un communiqué, le procureur de la république Robert Bakaï a indiqué que "les investigations ont révélé des indices graves et concordants impliquant l'honorable député comme organisateur" d'un complot."Une information a été ouverte pour tentative d'attentat contre la sûreté de l'Etat, groupement de malfaiteurs, rébellion, violences volontaires avec usage d'armes à feu, et complicité de violences volontaires", poursuit le procureur selon lequel Kpatcha Gnassingbé "est à la disposition de la justice".

Voici le communiqué du procureur de la république du Togo, Robert Bakaï

Suite aux coups de feu qui ont eu lieu dans la nuit du 12 au 13 avril 2009 entre la garde de l'honorable député Kpatcha Gnassingbé et les services de sécurité requis pour entendre les membres de son entourage soupçonnés d'être impliqués dans une tentative d'attentat contre la sûreté de l'Etat, les gendarmes ont poursuivi l'exécution des réquisitions du parquet.

Leurs investigations vont par la suite révéler des indices graves et concordants impliquant l'honorable député comme l'organisateur de ce complot.

Face à cette flagrance et conformément à l'article 53 alinéa 3 de la constitution, le président de l'Assemblée Nationale a été informé par nos soins.

Par réquisitoire introductif daté du 14 avril 2009, une information a été ouverte au troisième cabinet du juge d'instruction contre l'honorable député pour tentative d'attentat contre la sûreté de l'Etat, groupement de malfaiteurs, rébellion, violence volontaire avec usage d'arme à feu et complicité de violence volontaire. Informé de ce qu'un mandat d'arrêt était décerné contre lui, il s'est éclipsé, et s'est rendu dans une ambassade étrangère.

A l'heure actuelle, il a été appréhendé et est à la disposition de la justice.

Fait à Lomé, le 15 avril 2009, le procureur de la République

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les gros bras ne font plus les malins

Faits divers

La police a appréhendé huit personnes qui faisaient partie d’un réseau de ‘gros bras’ chargé d'intimider des vendeurs ou des acquéreurs lors de litiges fonciers.

Le cartable magique de Victor Agbegnenou

Diaspora

Le Club diplomatique de Lomé accueillait mardi soir le franco-togolais Victor Agbegnenou, concepteur du cartable numérique.

100 milliards décaissés en 10 ans

Développement

L'Agence nationale pour développement à la base (ANADEB) a pour mission de sortir les plus fragiles de la misère.

Achats en toute sécurité

Tech & Web

Il y aura bientôt autant de sites marchands que d’habitants au Togo.