Lourdes charges contre Kpatcha Gnassingbé

16/04/2009
Lourdes charges contre Kpatcha Gnassingbé

Le député Kpatcha Gnassingbé, arrêté mercredi matin devant l'ambassade américaine, a été inculpé dans la soirée de "complot" et de "tentative d'attentat contre la sûreté de l'Etat".

Dans un communiqué, le procureur de la république Robert Bakaï a indiqué que "les investigations ont révélé des indices graves et concordants impliquant l'honorable député comme organisateur" d'un complot."Une information a été ouverte pour tentative d'attentat contre la sûreté de l'Etat, groupement de malfaiteurs, rébellion, violences volontaires avec usage d'armes à feu, et complicité de violences volontaires", poursuit le procureur selon lequel Kpatcha Gnassingbé "est à la disposition de la justice".

Voici le communiqué du procureur de la république du Togo, Robert Bakaï

Suite aux coups de feu qui ont eu lieu dans la nuit du 12 au 13 avril 2009 entre la garde de l'honorable député Kpatcha Gnassingbé et les services de sécurité requis pour entendre les membres de son entourage soupçonnés d'être impliqués dans une tentative d'attentat contre la sûreté de l'Etat, les gendarmes ont poursuivi l'exécution des réquisitions du parquet.

Leurs investigations vont par la suite révéler des indices graves et concordants impliquant l'honorable député comme l'organisateur de ce complot.

Face à cette flagrance et conformément à l'article 53 alinéa 3 de la constitution, le président de l'Assemblée Nationale a été informé par nos soins.

Par réquisitoire introductif daté du 14 avril 2009, une information a été ouverte au troisième cabinet du juge d'instruction contre l'honorable député pour tentative d'attentat contre la sûreté de l'Etat, groupement de malfaiteurs, rébellion, violence volontaire avec usage d'arme à feu et complicité de violence volontaire. Informé de ce qu'un mandat d'arrêt était décerné contre lui, il s'est éclipsé, et s'est rendu dans une ambassade étrangère.

A l'heure actuelle, il a été appréhendé et est à la disposition de la justice.

Fait à Lomé, le 15 avril 2009, le procureur de la République

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

Culture de la diplomatie

Culture

Profitant de sa visite de travail de 24h au Togo, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a visité jeudi soir le Palais de Lomé.

L'Allemagne auprès des nouvelles municipalités

Coopération

La maire d’Atakpamé, Florence Kouigan, a reçu mercredi la visite de l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin.

Tigre de papier

Faits divers

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.