Pas deux fois la même erreur

13/01/2019
Pas deux fois la même erreur

Deux échéances importantes d'ici 18 mois

Certains membres de la coalition de l’opposition reconnaissent que l’appel au boycott des élections législatives a été une erreur politique.

L’idée est donc de participer aux prochains scrutins, les locales et la présidentielle de 2020.

Un projet qui interpelle le collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT).

‘Si la C14 est cohérente avec elle-même, elle ne peut pas, dans les conditions actuelles, aller à des élections locales (…) elle doit d’abord exiger le redécoupage et la recomposition totale de la Céni’, explique Spéro Mahulé, le président du CACIT. 

Ce dernier estime d’ailleurs que les conditions d’organisation et de transparence des législatives du 20 décembre dernier ont été respectées.

La nouvelle assemblée est légalement en droit de faire les réformes. Mais sur le volet de la légitimité, c’est un débat plus compliqué, ajoute M. Mahulé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.

Agropoles : le Sud-Coréen Saemaul s'engage

Coopération

Des experts de la Fondation sud-coréenne Saemaul sont attendus au Togo pour accompagner la création de l'agropole de Kara.

Des vies sauvées

Santé

Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) vient de tirer le sonnette d'alarme. Le Togo manque de sang.