Renforcer la résilience des populations

17/02/2020
Renforcer la résilience des populations

Faure Gnassingbé

L’accès universel aux services de base est un facteur important de la cohésion nationale et du partage de la prospérité, souligne le candidat Faure Gnassingbé (UNIR, majorité présidentielle).

Cet accès universel permet d’améliorer la qualité de vie des populations particulièrement celles vivant dans les milieux ruraux et périurbains afin de réduire les inégalités et les disparités sociale 

En effet, améliorer l’accès des populations à ces services renforce leur résilience et leur donne la capacité d’être des acteurs économiques au service de leur propre développement.

Ces dernières années, indique le candidat, des programmes d’accès aux services sociaux de base et aux filets sociaux ont été déployés et ont permis aux populations d’améliorer leur niveau de vie (électrification rurale ; filets sociaux ; inclusion financière etc...) 

Son ambition, si il est réélu, est d’intensifier et d’accélérer les actions afin qu’aucun togolais ne soit laissé de côté.

Afin d’avoir plus d’impact, des services publics intégrés (écoles, centre de santé, mairies etc.) seront déployés dans chaque communauté pour permettre à la population d’avoir accès à l’eau, à l’électricité et à internet particulièrement dans les bâtiments et certains équipements publics.

En matière d’électricité, une stratégie d’accès universel a été élaborée afin de faciliter l’accès de tous (quelle que soit la localisation sur le territoire national) et ce à un coût abordable. 

Déjà engagée, grâce à la construction de la centrale « Kekeli » qui sera mise en service au premier semestre 2020, la marche vers l’indépendance énergétique du Togo sera accélérée avec la construction de six unités de production: 3 solaires (Blitta ; Sokode ; Awandjelo) qui seront mises en service dès début 2021 et 3 centrales hydroélectriques mises en service avant 2025. 

Le Togo espère atteindre un taux d’électrification de 75% en 2025 avec un objectif de 100% en 2030 en intégrant notamment l’accès de 300.000 foyers à l’énergie à travers les kits solaires via le programme Cizo.

Concernant l’accès à l’eau, une stratégie d’accès universel sera finalisée et adoptée, à l’instar de ce qui a été fait pour l’électrification, afin d’améliorer et faciliter l’augmentation de l’accès à l’eau potable et ce à un coût abordable, souligne Faure Gnassingbé.

L’Etat poursuivra des programmes de construction de mini adductions d’eau potable et des programmes d’hydraulique villageoise. L’objectif est d’atteindre un taux de desserte moyen d’au moins 70% que ce soit en milieu urbain ou en milieu rural. 

Il est également envisagé la mise en place d’un plan quinquennal d’assainissement, d’aménagement des voiries urbaines dans deux à trois chefs-lieux de communes par région et par an.

Enfin, s’agissant du numérique, le candidat annonce l’extension du très haut débit internet grâce au déploiement de la fibre optique dans toutes les préfectures, toutes les grandes villes, toutes les zones économiques d’importance, tous les lycées et centres de santé publics avec pour ambition de faire du Togo, un pays 100% fibre optique, à l’horizon 2025.

Autres engagements énoncés, l'extension de la fourniture de repas communautaires en milieu scolaire avec la multiplication par trois du nombre d’écoles dotées de cantines scolaires et le triplement du nombre d’apprenants bénéficiaires qui sera porté à 300.000.

Enfin, l’intensification des filets de protection sociale en triplant la cible actuelle des transferts monétaires tout en poursuivant les initiatives devant renforcer la résilience des communautés face aux chocs exogènes qu’ils soient conjoncturels ou structurels.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aklesso Atcholi élu à la vice-présidence du Parlement de la Cédéao

Cédéao

Aklesso Atcholé, président du groupe parlementaire UNIR, a été élu 3e vice-président du Parlement de la Cédéao.

Essais cliniques

Santé

Une équipe de médecins togolais planchent sur plusieurs essais cliniques destinés à soigner des cas graves de covid-19.

Le corps médical à son tour touché par le covid

Santé

Trois médecins et un infirmer ont été testés positifs au coronavirus.

Un Doctolib à la togolaise

Santé

Il faut éviter l’affluence dans les hôpitaux et les cliniques afin de stopper la propagation du coronavirus.