Suprême affront

12/06/2019
Suprême affront

La Cour s'en tien au cadre strictement légal

La Cour suprême a invalidé quatre listes de l’ANC pour les municipales du 30 juin. Cette formation de l’opposition n’est pas la seule dans ce cas, mais elle donne de la voix pour décision qui, selon elle, n’a pas de base légale./

‘L'ANC demande à la Cour, dans l’intérêt de la sérénité des élections locales, de rétracter sa décision illégale et de publier ces 4 listes. L'ANC entend déposer un recours dans ce sens (…), indique un communiqué de ce parti dirigé par Jean-Pierre Fabre.

Eric Dupuy, l’un des dirigeants de l’ANC fait partie des recalés dans la circonscription du Golfe 2. Mais pour de mauvaises raisons, assure-t-il.

Yoto1, Yoto2 et Avé2 sont les communes dans lesquelles les listes de ce parti ont été invalidées pour des irrégularités.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Asky transporteur officiel du PAM

Coopération

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a installé au Ghana son centre de réponse africain au covid-19.

Grand Lomé : la pré-collecte est à la charge des communes

Environnement

Le District autonome du grand Lomé (DAGL) a lancé l’offensive contre les dépotoirs sauvages.

Un drame qui ne restera pas impuni

Faits divers

Un fonctionnaire de police a ouvert le feu jeudi sur un laveur de voitures qui a été mortellement atteint.

La clé sous la porte

Tourisme

A Lomé, l’industrie hôtelière est sinistrée. Certains établissement songent à mettre la clé sous la porte.