Une nouvelle dynamique irréversible

21/03/2008
Une nouvelle dynamique irréversible

Longtemps épinglé par plusieurs ONG de défense des droits de l'homme, le système carcéral au Togo connaît depuis deux ans des réformes positives destinées à redorer son blason. Autorités judiciaires et gouvernementales mènent diverses actions pour améliorer les conditions de vie des détenus. Manfred Nowak, le rapporteur spécial sur la torture envoyé au Togo par les Nations Unies a mené l'enquête et a rendu un rapport complet début mars.

Dans ce rapport, il souligne les progrès accomplis par les autorités et se félicite du soutien obtenu par le gouvernement pendant sa mission. Il souligne cependant que les réformes doivent être poursuivies pour arriver à un standard acceptable.De son côté, la ministre togolaise des Droits de l'Homme, Célestine Akouavi Aïdam (photo) s'est rendu le 11 mars dernier à Genève pour plaider la cause de son pays lors de la 7e session du Conseil des droits de l'homme de l'Onu.

Elle a réaffirmé la volonté du Togo de garantir les droits de l'homme par un renforcement des dispositions du code pénal concernant notamment la torture, la violences faites aux femmes, les délais de garde à vue, la détention provisoire, les peines de substitution pour les infractions mineures. Elle a indiqué que le Togo allait procéder au recrutement de 300 surveillants de prison.

« Mon pays se place dans une nouvelle dynamique irréversible pour le respect de ses engagements internationaux », a conclut Célestine Akouavi Aïdam.

ECOUTEZ CELESTINE AKOUAVI AÏDAM SUR WRT RADIO (journal du 21 mars 2008)

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un prêt au Koweït

Sport

L'international togolais Euloge Placca Fessou évoluera désormais sous les couleurs du club koweitien Al Tadamon.

Nouveau représentant à Lomé

Cédéao

Barros Bacar Banjai (Guinée Bissau) est le nouveau représentant de la Cédéao au Togo.

Chrono trop juste

Sport

Au 50 mètres nage libre, le Togolais Damien Otogbé a montré tout son potentiel.

La menace B et C

Santé

L’hépatite B et C est toujours très active dans le pays. Le taux d’infection serait de 15%.