« Ce n'est pas encore le coma ! »

31/07/2007
« Ce n'est pas encore le coma ! »

Le Togo pourra contracter prochainement un prêt d'environ 10 milliards de francs CFA pour renforcer son système de santé éprouvé par de graves difficultés depuis plusieurs années, a laissé entendre dimanche le ministre de la Santé publique, le Professeur Charles Kondi Agba, invité au « Plateau de la Semaine », une émission de débats de la télévision nationale (TVT).

"L'année dernière, nous avons fini d'utiliser un prêt de la Banque Islamique de Développement (BID) et nous avons pu construire 73 nouveaux centres", a indiqué le ministre qui annonce que son pays aura à solliciter prochainement un nouveau prêt d'environ 10 milliards CFA pour le renforcement du système médical."Nous nous apprêtons à obtenir nouveau prêt de la même Banque pour construire 34 autres centres et les équiper", a-t-il précisé.

Le ministre de la Santé s'est plaint de l'absence de personnel de santé et de la nécessité de procéder à de la formation et au recrutement de personnel soignant.

Les derniers recrutements dans ce secteur remontent à 2002.

Malgré les problèmes, le ministre Agba, estime que « c'est trop dire qu'au Togo la Santé est dans un coma profond".

© Xinhua, accord spécial avec republicoftogo.com

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.