L'Ordre des pharmaciens tire la sonnette d'alarme

01/07/2017
L'Ordre des pharmaciens tire la sonnette d'alarme

Innocent Koundé Kpéto

La vente de faux médicaments a atteint un niveau inquiétant au Togo. Arrestations et saisies n’y font rien.

Innocent Koundé Kpéto, le président de l’Ordre national  des pharmaciens, a rappelé à ses membres l’importance de veiller à s’approvisionner uniquement via les circuits de distribution officiels. 

Tous les médicaments distribués dans le pays sont importés.

‘Il faut que les pharmaciens commandent auprès des organismes reconnus par le ministère de  Santé. C’est la seule façon de lutter contre les contrefaçons’, a rappelé M. Kpéto.

Selon les études les plus récentes, 30 à 60% des médicaments vendus en Afrique sont des faux. Les contrefaçons inondent les marchés, mettent en péril la santé des malades et menacent la survie des pharmaciens.

La plupart des importations illégales viennent d’Asie. Ces médicaments dont le packaging ressemble aux originaux sont soit totalement inefficaces, soit carrément dangereux.

Beaucoup moins chers que ceux vendus en pharmacies, les patients mal informés et au pouvoir d’achat très limité n’hésitent pas à acheter ces contrefaçons.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Emmanuel Sogbadji, un artiste perfectionniste

Culture

Marc Vizy, l’ambassadeur de France à Lomé, a remis mercredi les insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Emmanuel Sogbadji.

Le Parlement de la Cedeao n'a jamais évoqué un report des élections

Cédéao

Le contexte électoral est propice aux tentatives de désinformation. Internet est un accélérateur de fausses informations.

Terrorisme : anticiper une éventuelle menace

Coopération

Les forces de sécurité togolaises, en partenariat avec la France, ont achevé mercredi un exercice destiné à lutte contre la menace terroriste.