Vers un renforcement de la coopération avec l'OMS

22/06/2009
Vers un renforcement de la coopération avec l'OMS

Le ministre de la Santé, Komlan Mally, a ouvert vendredi un atelier consacré à la revue du plan de coopération entre l'organisation mondiale de la santé (OMS) et le Togo. Cette rencontre regroupe les directeurs et chefs des services centraux du ministère de la Santé et vise à faire une évaluation à mi parcours du plan 2008-2009 de coopération OMS-Togo.

« L'OMS étant notre principal partenaire technique, je souhaite que notre collaboration se renforce ; cet atelier constitue une étape importante dans le renforcement de ce partenariat » a déclaré M. Mally.Le représentant résident de l'OMS au Togo, Dr Kadri Sankari, a exprimé la volonté de son institution de continuer d'Œuvrer aux côtés de autorités togolaises en vue d'améliorer la situation sanitaire des populations. Il s'est félicité de la mise en oeuvre du plan de développement sanitaire 2009-2013 par le gouvernement togolais.

« Les interventions de l'OMS concerneront prioritairement le renforcement des capacités humaines et institutionnelles, la lutte contre les maladies transmissibles et non transmissibles, l'amélioration de la santé de la mère, de l'enfant et de l'adolescent et le renforcement du partenariat, de la coordination et de la mobilisation » a déclaré le docteur Sakari.

Les participants auront en outre à examiner le plan de coopération 2010-2011.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des fresques qui racontent le Togo

Culture

Une partie d’une mur d’enceinte de l’université de Lomé accueille une fresque colorée réalisée par des étudiants de l'EAMAU.

Un modèle de coopération utile

Développement

Le PNUD vient de publier son rapport 2019 sur le Togo. La coopération s'inscrit en droite ligne des objectifs contenus dans le PND.

Contrat pro pour Hakim Traoré

Sport

Le germano-togolais Hakim Traoré a signé vendredi son premier contrat professionnel avec VFL Osnabrück (Allemagne).

Une approche innovante de l'agriculture

Développement

La BAD a accepté de continuer à financer le PAIEJ-SP. Une phase 2 est à l'étude.