Démantèlement d'un réseau de prostitution

27/10/2007
Démantèlement d'un réseau de prostitution

La police du Ghana a annoncé vendredi avoir déjoué la tentative d'un réseau de prostitution d'envoyer 18 jeunes filles nigérianes en Europe, notamment en Italie, pour y être prostituées. L'opération a été rendue possible par le travail d'un journaliste, Anas Aremeyaw Anas, qui a mené une enquête clandestine au sein des réseaux de prostitution pendant plus de huit mois et a transmis ses informations aux services de police.

Une douzaine de personnes ont été interpellées, a ajouté la police.La police a des preuves selon lesquelles les jeunes filles devaient d'abord se rendre à Accra pour récupérer des passeports ghanéens, avant de gagner l'Europe, selon le directeur adjoint du département d'enquêtes criminelles, Ken Yeboah.

D'autres jeunes filles provenant de pays d'Afrique de l'Ouest, comme le Bénin, le Togo et le Burkina Faso, ont déjà été envoyées en Europe en passant par le Ghana, a-t-il ajouté devant des journalistes.

L'enquête est rendue plus difficile par le refus des jeunes filles de coopérer, selon M. Yeboah, qui a ajouté que le cerveau du réseau était recherché par la police.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une plate forme virtuelle pour le réseautage des femmes

Cédéao

Après le Sénégal, le Mali, le Burkina et la Côte d’Ivoire, la Cédéao a lancé vendredi à Lomé le projet ‘50 millions de femmes ont la parole’.

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.

Renforcer la résilience des populations du littoral

Environnement

Le Fonds de l'environnement mondial (FEM) va investir 614 millions de Fcfa dans les deux prochaines années.

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.