Détonations interdites

04/12/2019
Détonations interdites

Ne pas effrayer la population

Le message est identique chaque année : pas de pétards pendant les fêtes.

Les fumigènes et feu d’artifices sont également prohibés.

Si leur utilisation est proscrite, leur vente l’est également. 

Les commerçants risquent de lourdes amendes et la confiscation de la marchandise.

Les fortes détonations provoquées par les Tigre, Bison et autres mortiers risquent d’effrayer la population. Pas recommandé en ces périodes de craintes sécuritaires.

Il faut ajouter que l’utilisation de ces explosifs peut s’avérer très dangereuse.

Les principales blessures entraînées par les pétards sont des brûlures des mains, de la face et des yeux. Cela peut aller jusqu'au délabrement des membres lorsqu'ils renferment une charge explosive lourde ou lorsqu'ils sont manipulés par des enfants. 

A chaque St Sylvestre, des fêtards sont amputés d'un ou plusieurs doigts.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mobilisation de l'Agence de développement de l'UA

Santé

La pandémie du coronavirus met actuellement à rude épreuve les systèmes de santé africains.

L'amour géolocalisé

Tech & Web

Les applications de rencontre, il en existe beaucoup sur Internet. Nouveau venu au Togo.

Les pieds dans l'eau

Environnement

Les habitations construites à proximité du fleuve Zio sont exposées aux inondations.

Eliminatoires de la CAN en septembre ?

Sport

Le Togo pourrait affronter l'Égypte, le Kenya et les Comores en septembre et en octobre pour les éliminatoires de la CAN.