Détonations interdites

04/12/2019
Détonations interdites

Ne pas effrayer la population

Le message est identique chaque année : pas de pétards pendant les fêtes.

Les fumigènes et feu d’artifices sont également prohibés.

Si leur utilisation est proscrite, leur vente l’est également. 

Les commerçants risquent de lourdes amendes et la confiscation de la marchandise.

Les fortes détonations provoquées par les Tigre, Bison et autres mortiers risquent d’effrayer la population. Pas recommandé en ces périodes de craintes sécuritaires.

Il faut ajouter que l’utilisation de ces explosifs peut s’avérer très dangereuse.

Les principales blessures entraînées par les pétards sont des brûlures des mains, de la face et des yeux. Cela peut aller jusqu'au délabrement des membres lorsqu'ils renferment une charge explosive lourde ou lorsqu'ils sont manipulés par des enfants. 

A chaque St Sylvestre, des fêtards sont amputés d'un ou plusieurs doigts.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un rapport de la Banque mondiale valide les choix du Togo

Développement

Les pays qui adoptent une approche intégrée vis-à-vis de l’électrification sont ceux qui réalisent les gains les plus rapides.

Un immeuble s'effondre à Lomé

Faits divers

Quatre personnes ont été blessées dans l’effondrement d’un immeuble dans la nuit à Lomé.

Délégation allemande de haut niveau attendue à Lomé

Coopération

Des responsables du ministère fédéral de la Coopération, de la giz et de la KfW vont se rendre cette semaine au Togo.

Unisport talonné par Asko

Sport

Unisport reste leader du championnat de D1 à l’issue de la 13 journée disputée dimanche, mais Asko n’est pas très loin.