Justice réparatrice

23/09/2009
Justice réparatrice

L'ambassade des Etats-Unis au Togo, en collaboration avec la Commission « Vérité, justice et Réconciliation », a organisé le 22 septembre dernier un débat autour du livre « Réconciliation et Justice », écrit par le Canadien Stéphane Leman-Langlois. Deux heures de discussions animées par Claudine Ahianyo-Kpondzo, membre de la Commission, en présence d'une centaine d'invités dont les membres de l'institution et des personnalités du monde politique, judiciaire, universitaire et associatif. 

 

L'ouvrage écrit Stéphane Leman-Langlois traite de la création de Commissions qui sont souvent présentées comme un modèle "exportable" par les spécialistes du peace building (restauration de la paix) et comme des solutions originales par les adeptes de la justice "réparatrice", qui permettrait de mieux cicatriser les plaies que la justice pénale. Mais le criminologue canadien, sans en nier les aspects positifs, montre à quel point ces commissions dépendent des contextes locaux et ne permettent guère, en pratique, le dialogue entre victimes et accusés.

L'essentiel de l'ouvrage est consacré au cas sud-africain, avec quelques pages sur l'Argentine et le Chili. L'exposition de la "vérité", en particulier à des fins pédagogiques et pour créer un "mythe fondateur" permettant l'enracinement du régime postapartheid, a souvent remplacé la justice.

Cet ouvrage traite des questions de justice et de morale avec une grande finesse d'analyse.

Un débat enrichissant a suivi la présentation de l'ouvrage. Les discussions ont permis à l'assistance de s'informer sur le fonctionnement et les moyens d'actions de la Commission créée au Togo et de faire des propositions pour aider les commissaires dans leur délicate mission.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.