L'Afrique blanche

29/10/2007
L'Afrique blanche

L'Afrique de l'Ouest totalise 99% des saisies de cocaïne réalisées en Afrique entre janvier et septembre 2007, affirme un rapport publié lundi par l'Office de l'ONU contre la drogue et le crime (ONUDC). "Bien que la cocaïne ne soit pas produite en Afrique, l'augmentation rapide des saisies montre l'importance grandissante du continent, et en particulier de l'Afrique de l'Ouest, comme plaque tournante du trafic de cocaïne de l'Amérique latine vers l'Europe", indique ce document sur "la situation du trafic de cocaïne".

"Sur les 5,7 tonnes de cocaïne saisies de janvier à septembre 2007 en Afrique, 99% ont été réalisées en Afrique de l'Ouest", précisément au Sénégal, en Mauritanie, en Guinée-Bissau, au Cap-Vert et en Guinée, indique le texte. Mais la plupart des pays de la région servent de base de réexportation : Côte d'Ivoire, Togo, Ghana, Bénin ou encore Nigeria.

L'étude se base sur des données de comités nationaux de lutte contre la drogue, d'Etats membres ou puisées dans "la banque de données sur les saisies individuelles de l'ONUDC".

D'après la même source, la percée de l'Afrique de l'Ouest sur les routes du trafic de cocaïne sud-américain vers les marchés européens s'explique notamment par le resserrement des contrôles dans l'Atlantique nord et près des côtes européennes.

Elle s'explique également par la position géographique de cette région, "point de passage idéal" situé à courte distance de l'Amérique du Sud, mais aussi par la facilité pour les trafiquants d'y mener des activités clandestines, "du fait de la corruption et des faiblesses des structures de contrôle", selon l'ONUDC.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le covoiturage débarque au Togo

Tech & Web

Le covoiturage est en vogue en Europe, mais pas seulement.

Alaixys Romao revient en sélection nationale

Sport

L'attaquant togolais rejoint les Eperviers avant un match crucial contre le Congo le 9 octobre.

Amina poursuit son activité

Social

Un millier d’employés ont été licenciés par la société Amina.

Un nouveau jour se lève

Culture

Les députés ont adopté mardi le nouveau code du cinéma et de l’image animée.