Permis moto : la mesure passe mal

14/09/2019
Permis moto : la mesure passe mal

Assurer la sécurité des pilotes et des passagers

La décision logique d’imposer un permis de conduire pour les conducteurs de motos (particuliers et professionnels) suscite la colère de l’association des conducteurs de taxi moto du Togo (ATMT).

Elle parle d’une mesure ‘impopulaire’ qui s’apparente, selon elle, à une ‘collecte de fonds.

L’objectif des pouvoirs publics n’est pas d’ajouter une taxe supplémentaire, mais de réduire le nombre d’accidents de la route. Dans tous les pays du monde un permis de conduire est obligatoire pour les motos, les voitures et les camions. 

L’ATMT envisage d’organiser un mouvement de protestation du 18 au 23 septembre.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Graines de vainqueurs

Sport

En tournée samedi à Atakpamé, Faure Gnassingbé a inauguré la nouvelle pelouse synthétique du stade de la ville. 

Prévoir plutôt que subir

Santé

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient d’acheminer au Togo des équipements de protection contre le coronavirus chinois.

Prorogation de l'accord de Cotonou jusqu'en décembre 2020

Coopération

Les négociations sur un accord post-Cotonou entre les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et l’Union européenne se sont poursuivies vendredi à Bruxelles.

Détection précoce

Santé

Moustafa Mijiyawa, le ministre togolais de la Santé, participera vendredi à Bamako à une réunion d’urgence de la Cédéao.