Travailler dans la sécurité

19/01/2008
Travailler dans la sécurité

« La prévention, la sécurité et la santé au travail contribuent à l'accroissement de la productivité et à l'intégration sous régionale ». Partant de ce postulat, le Bureau international du travail (BIT) organise depuis vendredi à Lomé une table ronde permettant d'élaborer des textes réglementaires qui feront partie d'un ensemble de mesures destinées à renforcer la protection sociale.

Trois pays ont été retenus par le BIT pour ces rencontres, le Togo, le Burkina et le Niger.Cette notion de sécurité et de protection sur le lieu de travail n'existe pas au Togo. Salariés du secteur privé et fonctionnaires sont, à cet égard, logés à la même enseigne.

Et la situation est encore plus alarmante dans le secteur informel.

Le souhait du BIT est que le pays se dote d'un cadre légal sur la santé et la sécurité au travail. Avec à la clé des sanctions pour les récalcitrants qu'ils soient issus du public ou du privé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aide à la petite agriculture

Coopération

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) fournira des kits de production à 900 foyers agricoles vulnérables.

Appels dans le vide

Environnement

Avec des caniveaux utilisés comme dépotoirs, la fin des inondation n'est pas pour demain.

Le championnat se jouera dans deux zones

Sport

Les clubs de première division vont recevoir chacun 8 millions de Fcfa à titre de subvention annuelle.

L'eau potable pour tous

Développement

Le taux de couverture à l’eau potable devrait passer à 85% dans la région de Kara et des Savanes.