Un moment de partage

31/07/2020
Un moment de partage

Une fête sous restrictions sanitaires

Ce vendredi marque le premier jour de la fête du Tabaski (Aïd al-Adha, Aïd el-Kebir).

Elle couronne les rites du grand pèlerinage musulman à La Mecque, qui cette année a été limité à une poignée de fidèles en raison du coronavirus.

La fête du sacrifice, commémore le sacrifice que Dieu demanda à Abraham pour tester et éprouver sa foi. 

Dans la tradition musulmane, Abraham, le père des prophètes est nommé ‘Abraham Al-Kalil’, c’est-à-dire l’ami fidèle de Dieu. 

La Tabaski est un moment de prière, de partage, de retrouvailles, et de pardon, trois vertus que la communauté musulmane du Togo entend continuer à cultiver.

La grande prière vendredi sur le terrain du lycée de Tokoin à Lomé

De nombreuses familles font le choix de sacrifier un mouton selon le rite. Il est ensuite d’usage de partager la viande en trois parties égales. La première revient à la famille, la seconde aux voisins, amis, collègues et connaissances, la troisième aux pauvres. Si les moyens ne suivent pas, il n’est pas tenu de pratiquer le sacrifice.

Cette année, en raison de la pandémie, les fidèles sont invités à respecter les gestes barrières et la distanciation physique dans les mosquées comme en famille.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Délinquance transfrontalière

Faits divers

Neuf personnes ont été arrêtées par la police. La petite bande avait l’habitude de commettre ses méfaits à Lomé avant de repartir au Ghana.

Des spécialistes pour assurer un développement durable

Environnement

Le ministère de l’Environnement va recruter par concours 750 spécialistes de la protection de la nature.

Une initiative qui arrive à maturité

Coopération

L’initiative Muskoka (Projet d’amélioration de la santé maternelle et infantile) a été lancée il y a 5 ans.

Une politique d’inclusion maîtrisée

Développement

98 milliards de Fcfa, c’est le montant des crédits accordés depuis 7 ans par le Fonds national de la finance inclusive (FNFI).