Les recommandations de Michel Hidalgo

12/01/2008
Les recommandations de Michel Hidalgo

Michel Hidalgo, l'ancien sélectionneur français, se trouve Lomé pour réaliser un audit du foot togolais et pour faire des recommandations permettant de rebâtir des structures professionnelles. Il est vrai que depuis près de deux ans, la Fédération connaît une descente aux enfers. Flop à la Coupe du Monde 2006, condamnation du président de la Fédération pour corruption d'arbitre sont parmi les scandales qui ébranlent le football togolais.

Michel Hidalgo n'est pas un sauveur, mais un simple technicien à même de fournir ses conseils pour  la rédaction du cahier de charge de l'équipe nationale comprenant, notamment, le recrutement d'un sélectionneur et la mise en place d'une Direction technique opérationnelle.Pour Hidalgo, la première priorité, ce sont les éliminatoires CAN et Mondial 2010 qui démarrent au mois de mai.

La seconde, prévoit de faire de la de post formation.

En pratique, cela signifie prendre vingt cinq joueurs  de 18 à 20 ans qui jouent au Togo et leur donner une formation complète : technique, physique, et tactique.

Objectif à court terme : disposer au bout d'un à deux ans de joueurs susceptibles de rejoindre l'équipe nationale.

Les propositions de Michel Hidalgo sont sur le bureau du ministre des Sports. Décision d'ici quelques jours.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.