Basculement imminent

25/10/2019
Basculement imminent

L'offre de programmes sera beaucoup plus abondante

Techniquement, tout est prêt pour lancer la TNT au Togo. Au moins dans une partie du pays.

Le basculement pourra intervenir sur 9 sites, Lomé GTA, Kougnohou, Pic d’Agou, Badou, Atakpamé, Alédjo, Binaparba, Défalé et Dapaong.

Mais aucune date n’a été encore annoncée pour le lancement.

La migration a pris beaucoup de retard et pas seulement au Togo.

‘Le Togo n’est pas en retard à proprement parler sauf que le processus a connu un ralentissement. Le basculement ne pouvait se faire sans un cadre législatif et réglementaire y afférent’, explique Katari Foli-Bazi, le ministre de la Communication.

L’enjeu est avant tout de faire cesser la diffusion analogique. 

Plusieurs modes numériques de diffusion existent : le câble, le satellite, le numérique terrestre, l’ADSL sur le réseau fixe téléphonique, la téléphonie mobile GSM (ou 4 G). 

En Afrique, le satellite est très largement majoritaire. L’accord signé il y a 13 ans entre l’Union internationale des télécommunications (UIT) et les pays africains les engage à cesser la diffusion analogique et à mettre en place la diffusion numérique terrestre selon des modalités à choisir par chacun des États mais selon des normes techniques décidées au niveau continental.

Le passage à la TNT, du point de vue des publics, ne va donc pas être une innovation radicalement nouvelle. 

Alors qu’on estime à 600 le nombre de chaînes hertziennes (télévision analogique terrestre) encore en activité aujourd’hui sur le continent, les opérateurs satellitaires distribuent déjà 2 000 chaînes en numérique.

Le passage à la TNT est censé augmenter la qualité technique, le nombre de chaînes et améliorer l’accessibilité de deux manières : une meilleure couverture géographique du territoire et un accès plus démocratique à la télévision numérique, comparativement au satellite. 

La TNT, comme l’analogique, implique d’installer des antennes relais afin de transmettre le signal, à un coût moins élevé mais néanmoins très important.

Le taux de pénétration de la télévision est faible en Afrique : 100 millions de postes estimés, un taux de pénétration autour de 34 % selon l’Unesco. 

La TNT est chargée d’améliorer cette accessibilité géographique. Par exemple, les travaux entrepris par Startimes au Kenya semblent aujourd’hui pouvoir couvrir  80 % du territoire. Néanmoins cette accessibilité géographique ne suffit pas, il s’agit de prendre aussi en compte l’accessibilité économique.

Un décodeur, aujourd’hui, coûte environ 30 euros (20.000 Fcfa). Cela correspond au prix d’entrée du public dans la technologie TNT. 

Théoriquement, une fois ce boîtier acquis, le téléspectateur n’aura plus rien à payer pour recevoir les chaînes gratuites (FTA- Free to air en anglais). 

L’adoption d’un cadre législatif et réglementaire, évoqué par le ministre, est en cours de discussion ce vendredi à l’Assemblé.

Le projet de loi prévoit la création de deux organes publics, L’Office de radio et télédiffusion du Togo (ORTVT), chargé de la production des programmes et la Société de télédiffusion du Togo (TDT) en charge de la diffusion du signal.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'AFD et Proparco en mode riposte

Développement

La pandémie de covid 19 impacte l’Afrique, engendrant des crises sanitaire, sociale et économique inédites. 

Zoom sur le Togo

Tech & Web

Connaître l’histoire du Togo, s’informer en temps réel, trouver des offres d’emploi et des infos pratiques.

Les éléments se déchaînent

Environnement

Le Préfet maritime, Néyo Takougnadi, a mis en garde la population contre les risques engendrées par une mer violente dans les 3 mois à venir.

Une justice pour tous est un gage de bonne santé démocratique

Justice

Le Programme d’appui au secteur de la justice (PASJ) arrive à son terme cette année.