Evaluation du niveau d’engagement du Togo

02/02/2019
Evaluation du niveau d’engagement du Togo

Abdallah Bouréima

La Commission de l’Uemoa et les autorités togolaises tiendront jeudi prochain à Lomé la 4e revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’organisation au Togo. 

Les travaux seront codirigés par Abdallah Bouréima, le président de la Commission, et Sani Yaya, le ministre de l’Economie et des Finances.

L’objectif de ces revues est de favoriser l’accélération de l’application des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au sein de l’Union, conformément à l’Acte additionnel de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA du 24 octobre 2013 pour identifier et anticiper les facteurs pouvant constituer un goulot d’étranglement ou atténuer l’efficacité des réformes et projets communautaires, en vue de donner une plus forte impulsion politique au processus d’intégration régionale dans l’espace UEM

Le niveau d’engagement du Togo sera évalué sur les objectifs de l’intégration régionale et cela sera comparé à celui des autres Etats membres de l’UEMOA. 

Les réformes et politiques communautaires seront également revisités en profondeur pour évaluer les performances en termes de transposition dans les lois togolaises et leur mise en application.

______

L'UEMOA regroupe 8 pays : Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.

Do-Pharma injecte du dynamisme à l’économie

Santé

Implantée au Togo, une usine de production de solutés injectables vend désormais à l'ensemble des pays de la région.

Exercice conjoint avec l'Egypte

Coopération

Les forces spéciales égyptiennes et togolaises ont lancé la deuxième phase d'un exercice militaire conjoint de lutte contre le terrorisme.

Un ‘G5 côtier’ pour faire face au terrorisme ?

Coopération

Un projet de coopération transfrontalière sur le modèle du G5 Sahel pourrait voir le jour en Afrique de l’Ouest.